giovedì 27 settembre 2012

Tratto da “In trentatré frammenti”
(René Char)

Avant de te connaître,
je mangeais
et j’avais faim,
je buvais
et j’avais soif,
bien et mal m’indifféraient,
je n’étais pas moi
mais mon prochain.